Accueillir un chat chez soi, ça ne s’improvise pas

Publié le 9 octobre 2018 | Une / Vie quotidienne

N’oubliez pas de faire tatouer votre chat ou de lui faire poser une puce électronique

Adopter un petit félin n’est pas anodin. Voici quelques conseils pratiques pour votre quotidien.

La première question à se poser est : mâle ou femelle ? Le premier sera plus indépendant et aura tendance à fuguer en mars-avril lors de la saison des amours. La femelle sera plus dépendante et un peu plus fragile mais dominante par rapport au mâle. Elle risque de se retrouver gravide et vous aurez la charge des petits. La solutions préconisée par le Dr Sicot, vétérinaire à Surgères : « Il faut stériliser votre chat ou votre chatte lors du 6e mois. Ils s’en remettra très facilement et son urine sentira moins fort, votre logement ne sentira pas, mais il faudra surveiller l’alimentation car l’animal aura tendance à prendre du poids. » Le Dr Sicot déconseille fortement de faire prendre la pilule aux chattes et avertit : « Elle est souvent la cause de tumeurs aux mamelles. »

Votre ami est arrivé. Trois visites chez le vétérinaire s’imposent. La première dès l’adoption afin de vérifier si l’animal se porte bien. La seconde, nous dit le Dr Sicot, « autour du 3e mois pour la vaccination (Typhus, Coryza et Leucose), puis le rappel un mois plus tard. » N’oubliez pas de le faire tatouer ou de lui faire poser une puce électronique qui identifie l’animal s’il se perd. Évitez le collier, il y a risque d’étranglement.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 4 octobre.



Les commentaires sont fermŽs !