Actualité

  • Concours de sciences : 1er prix pour des lycéens de Surgères

    Les élèves ont remporté le prix « Imaginer son quotidien » lors de la finale nationale du concours « Faites de la […]

  • Rochefort : les incendiaires finissent en prison

    Comparution immédiate – Ils avaient abusé de la fragilité de leur voisin. Le tribunal a ordonné un mandat de dépôt à leur encontre.

  • Charente-Maritime : elle a pris fait et cause pour les lévriers

    Voici dix ans déjà que Sylvie Texier est acquise à la cause des lévriers espagnols. Son association en a déjà sauvé 500.

  • Rochefort : ivre, il détruit le véhicule de sa femme

    En début de semaine dernière, les policiers ont été amenés à intervenir boulevard du Vercors pour ce qui aurait pu être un “simple” accident.

  • Tournage : un financement participatif pour un court-métrage

    Love U Hiroshima est le titre du court-métrage du réalisateur Jules-César Bréchet. Il sera tourné en Charente-Maritime à l’automne. Vous pouvez soutenir le projet.

  • Région : quand la solidarité permet d’accéder à la mobilité

    L’association niortaise PRAM, plateforme régionale d’accès à la mobilité, remet en état des véhicules pour ceux qui ont peu de moyens. Vous pouvez les aider.

  • Le choix de L’HEBDO : comment fonctionnent les festivals ?

    Pour assurer les préparatifs et leur financement, tous les festivals ne s’organisent pas de la même manière. Focus sur le Free Music et Un violon sur le sable.

  • Florent Manaudou à Saint-Jean-d’Angély

    La star de la natation sera au Nautic club angérien vendredi 14 avril.

  • L’invitée de L’HEBDO : la députée Suzanne Tallard

    La députée socialiste de la 2e circonscription ne brigue pas de second mandat. Elle tire le bilan de ses cinq années en tant qu’élue nationale.

  • Nuaillé-d’Aunis/Marsais : vols de caisses enregistreuses

    Samedi 25 mars à Marsais et mercredi 29 mars à Nuaillé-d’Aunis, deux hommes et une femme ont volé des caisses enregistreuses au préjudice de boulangers ; ces vols ont été commis sans violences et le butin s’élève à 600 €.