Le choix de L’HEBDO

  • Le choix de L’HEBDO : les associations vont-elles disparaitre ?

    La décision gouvernementale met en péril les associations françaises. Celles de la communauté de communes Aunis Sud ont décidé de créer un collectif pour se défendre.

  • Le choix de L’HEBDO : le SDIS 17 se jette à l’eau

    Ils n’ont pas forcément la plastique d’une Pamela Anderson ou d’un David Hasselhoff mais les sauveteurs du SDIS n’hésitent pas à se jeter à l’eau, bien souvent loin des idées reçues.

  • Tourisme : un été rayonnant pour la Charente-Maritime

    Les touristes pourraient être plus nombreux cette année en Charente-Maritime. Une prévision de bon augure après un début de saison satisfaisant.

  • Le choix de L’HEBDO : Aix à la recherche d’un médecin

    Cette bourgade insulaire perdra bientôt son seul médecin, qui songe à la retraite. Mais trouver quelqu’un pour le remplacer s’avère compliqué, tant les conditions pour exercer sont rudes.

  • Le choix de L’HEBDO : comment fonctionnent les festivals ?

    Pour assurer les préparatifs et leur financement, tous les festivals ne s’organisent pas de la même manière. Focus sur le Free Music et Un violon sur le sable.

  • Le choix de l’Hebdo : pourquoi les dauphins s’échouent sur nos côtes

    Depuis le début de l’année, 800 dauphins se sont échoués sur les côtes Atlantiques, dont 490 rien que pour la Charente-Maritime et La Vendée. Pelagis tire la sonnette d’alarme.

  • Aunis : mariage annoncé de 4 communes

    Garder une identité rurale et choisir la mariée, c’est ce qui motive les maires de Vandré, Saint-Laurent-de-la-Barrière, Breuil-la-Réorte et Chervettes à se rapprocher.

  • Le choix de L’HEBDO : retour de la binette dans nos communes

    La loi Labbé interdit les produits phytosanitaires dans les espaces verts de nos communes depuis le 1er  janvier 2017. Un retour à l’huile de coude déjà effectué à Thairé.

  • Le choix de L’HEBDO : ces métiers rares qui pullulent

    Dans leur spécialité, ils sont seuls ou très peu. Ils ont inventé leur métier, perpétuent un savoir-faire ancien ou se sont spécialisés dans une niche d’activité récente. Tour d’horizon non exhaustif.

  • MFR : l’autre voie pour réussir autrement

    En rupture avec le milieu scolaire traditionnel, Charlotte Mondain a opté pour les Maisons Familiales Rurales et les services d’aide à la personne… et elle ne regrette pas son choix.