Faits divers

  • Aigrefeuille-d’Aunis : La tournée des bistrots de la place l’envoie au tribunal

    Récemment inaugurée, la nouvelle place d’Aigrefeuille-d’Aunis, a connu une drôle de soirée, le 31 juillet dernier.

  • Tribunal : il avait séquestré son ex à St-Pierre-la-Noue

    En seulement quelques mois de vie commune, Justine était totalement tombée sous l’emprise de son nouveau compagnon.

  • Rochefort : le double drame de l’hôpital jugé 11 ans après les faits

    Le dossier du double homicide involontaire, survenu le 12 juin 2008 sur le chantier de la construction du nouvel hôpital, vient d’être étudié par le tribunal correctionnel de La Rochelle.

  • Un père contacte un pédophile pour faire violer sa fille

    L’enlèvement de la petite fille âgée de 9 ans et habitant le sud de la Charente-Maritime, devait être commis le 11 novembre dernier.

  • Rochefort : au volant, ivre, sans permis et sans assurance

    Mardi 6 novembre vers 22 h 50, rue de la République, les policiers ont été amenés à contrôler un automobiliste pour un défaut d’éclairage arrière sur sa Renault Mégane…

  • Le maire de l’Houmeau et un adjoint visés par une plainte

    Rien ne va plus entre le propriétaire du camping de L’Houmeau et le maire de la commune, Jean-Luc Algay.

  • Il menace les vigiles d’une discothèque avec un pistolet

    Les quatre agents assurant le contrôle des entrées et la sécurité de la discothèque l’Oxford à La Rochelle, ont été menacés par un trentenaire porteur d’un pistolet automatique 6,35 mm.

  • Justice : Francisco Arce Montes condamné à La Rochelle

    Son nom ne vous parle peut-être pas, mais l’affaire pour laquelle Francisco Arce Montes purge 30 ans de réclusion criminelle, dont 20 incompressibles, à St-Martin de Ré, certainement plus. Cet Espagnol a été condamné pour le viol et le crime, dans la nuit du 17 au 18 juillet 1996, de Caroline Dickinson.

  • Charente-Maritime : 44 personnes tuées sur nos routes

    Les chiffres de la mortalité sur les routes du département ont explosé depuis le début de l’année. Le préfet de la Charente-Maritime, Fabrice Rigoulet-Roze, tape du poing sur la table.

  • Une lueur d’espoir pour le « Frepat »

    Après son naufrage le 16 juillet dernier au large de l’Île d’Aix, il se pourrait bien que l’épave du « Frepat » soit enfin localisée.