Actualité

  • Zoothérapie : aller mieux grâce aux animaux

    Créée début 2015, l’association Animavie La Rochelle, met en avant la zoothérapie pour aider les personnes âgées à mieux vivre la vieillesse.

  • Solidarité : connectez-vous pour sauver une maternité

    L’association Amitiés Saintonge Banfora (ASB), dont le siège est situé à Saint-Porchaire, appelle aux dons sur une plateforme de financements participatifs pour sauver une maternité du Burkina Fasso.

  • Surgères : le fils martyrisait son père

    Vincent, 26 ans, comparaissait au tribunal correctionnel de La  Rochelle, le 30  avril dernier, pour violences habituelles sur une personne vulnérable, entre le 2  août 2010 et le 2  août 2013, à Surgères.

  • La Rochelle : le Port Atlantique s’agrandit

    Le prolongement du quai de l’Anse Saint-Marc, permettra prochainement au Port Atlantique de La  Rochelle d’accueillir des navires pouvant aller jusqu’à 85 000 tonnes de déplacement.

  • Mytiliculture : la profession est sur le qui-vive

    À quelques semaines du début de la commercialisation des premières moules de filières, les mytiliculteurs charentais-maritimes ne sont pas sereins.

  • Parc naturel marin : le siège sera à Marennes

    La ministre de l’Écologie a tranché : le conseil de gestion du futur Parc naturel marin sera implanté à Marennes. À droite, les élus fulminent.

  • Environnement : la nouvelle arme des anti-éoliens

    L’association Vent de contraste en Pays d’Aunis a déposé plainte pour prise illégale d’intérêts contre Micheline Bernard, maire de Forges.

  • A831 : ils veulent l’autoroute

    Opération escargot et pétition déposée en mairie : l’opération des 200 à 250 chefs d’entreprises de Charente-Maritime et de Vendée en faveur de l’A831, s’est déroulée le 26  mars.

  • Grande marée : plus de 600 pêcheurs à Port-des-Barques

    La marée du siècle a attiré de nombreux touristes et pêcheurs à pied, le 21  mars dernier. Avec des conséquences pour l’environnement.

  • Apiculture : mortalités hivernales accablantes

    Il y a seulement 25 ans, les mortalités hivernales de colonies d’abeilles étaient de l’ordre du 5 %. Depuis 1990, elles s’établissent annuellement à 30 % en moyenne.