Aytré : des habitants au chevet de l’église qui “pourrit de l’intérieur”

Publié le 29 janvier 2019 | Chez nous / La Rochelle et alentours / Une

Comme on peut le voir sur cette photo, les murs de l’édifice religieux se délitent

Tels sont les propos d’un habitant d’Aytré qui se démène afin que ce site historique retrouve sa splendeur. Le budget participatif 2019 prévoit d’injecter 30 000 euros pour rafraîchir l’intérieur.

L’église Saint-Étienne d’Aytré. Ce monument érigé aux alentours de l’An mil (Xe siècle), et qui a subi de multiples transformations au cours des siècles, est au cœur de nombreuses préoccupations au sein de la commune de l’agglomération rochelaise.

Les responsables locaux, accompagnés d’autres partenaires comme la Région Nouvelle Aquitaine, se sont saisis du dossier en votant par le passé plusieurs budgets de réhabilitation pour un montant global de 150 000 euros.

Les travaux ont été effectués, notamment la consolidation du clocher et la réfection de la toiture. « Ce serait dommage de ne pas continuer et de laisser pourrir l’intérieur », préconise Michel Laurent, membre de l’association Les amis de l’église d’Aytré. Les parois intérieures font triste mine.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 24 janvier.



Les commentaires sont fermŽs !