Carrefour meurtrier de Cabariot : pourquoi c’est si long

Publié le 8 septembre 2017 | Une / Vie quotidienne

Le projet actuel de rond-point à cinq branches, dont l’une rejoindra le Pré des Mottes

Il aura fallu une grande manifestation sur le carrefour meurtrier de Cabariot pour que le Département accepte d’y construire un rond-point. C’était en avril 2016, mais depuis, il n’y a toujours rien.

Plus d’un an après la promesse du Département, le rond-point qui doit remplacer le carrefour dangereux de Cabariot, sur la D137, n’a toujours pas vu le début d’un chantier. Qu’on se rassure, le projet est toujours sur les rails assure le premier adjoint Christian Branger : « C’est plus long que prévu, mais nous aussi nous sommes impatients« .

Ce retard est dû au refus d’un premier projet par la municipalité. « Il était très ambitieux et il impactait de très nombreux riverains. Des jardins et des clôtures toutes neuves devaient être supprimés, et cela demandait l’achat de terrains chez plus d’une dizaine de propriétaires« , détaille l’élu, en particulier du côté de la sortie direction Cabariot.

Autre problème : le rond-point proposé par la Direction des infrastructures routières (DIR) étant assez grand, il n’utilisait pas les routes qui existent déjà et devait en créer de nouvelles juste à côté, aux sorties de Cabariot et Tonnay-Charente.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 7 septembre.



Laissez un commentaire

Validez votre commentaire : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.