Chez nous

  • Puyravault : Couleur Jade a relancé la recherche sur le cancer

    En 10 ans, l’association a récolté 40 000 € qui ont permis de relancer avec succès la recherche sur le cancer du jeune enfant.

  • Sport auto : un nouveau titre pour Sébastien Banchereau

    Avec son palmarès, Sébastien Banchereau pourrait rouler des mécaniques. Mais il n’en est rien pour le pilote rochelais, licencié du Sport automobile club (SAO), même avec son nouveau titre de champion de France de monoplace formule Renault.

  • Muron ne veut pas que sa zone d’activités disparaisse

    Évoquée par le président de l’agglomération Rochefort Océan (Caro), Hervé Blanché, le déclassement de la zone d’activité fait vivement réagir le maire Hervé de Changy.

  • St-Sauveur-d’Aunis : ne jetez rien, vos déchets valent de l’or

    Du 18 au 25 novembre, La Chinetterie participe à la Semaine Européenne de la réduction des déchets.

  • Péré – Marencennes : vers une commune nouvelle imposée ?

    Les élus ont présenté leur projet d’union face à des assemblées par forcément acquises à leur cause.

  • Surgères : Loup Spronck, 10 ans et le goût pour la compétition

    À seulement 10 ans, Loup Spronck, licencié au club du tennis de table à Surgères, évolue déjà en championnat par équipes seniors et vient de remporter le critérium départemental jeunes.

  • Rochefort : une asso pour accompagner les chômeurs

    Solidarités Nouvelles face au chômage (SNC) est une association qui existe depuis près de 30 ans sur le plan national. Une antenne vient de se créer à Rochefort sous l’impulsion de Ludivine Germain et Valérie Berger.

  • Surgères : la Gères est à sec, la faute à qui ?

    Certes depuis plus d’un an la pluviométrie est au plus bas, mais notre gestion de l’eau est-elle la bonne ?

  • Pays rochefortais : 83 logements sociaux en sursis

    La baisse des APL par l’État a un impact direct pour Rochefort, Tonnay-Charente, Fouras et Échillais.

  • St-Jean-de-Liversay – Restos du cœur : toujours plus de personnes accueillies

    Les Restos du cœur de Luché vont encore faire le plein cet hiver et ce n’est pas une bonne nouvelle.