Dans mon jardin : le temps de planter les dahlias

Publié le 26 avril 2017 | Une / Vie quotidienne

Le Dahlia peut donner des centaines de fleurs en une saison

S’il est bien une plante championne toute catégorie en matière de floraison spectaculaire pour un entretien minimum, c’est le dahlia. Un tubercule planté en ce moment peut donner des centaines de fleurs en une saison.

Les années favorables, il fleurit de juillet aux gelées et produit régulièrement, pour peu que le jardinier averti coupe les fleurs fanées. Les dahlias se développent dans les situations les plus ensoleillées du jardin, dans un sol fertile. Ils demandent de l’eau mais pas en excès car elle ferait pourrir les tubercules, surtout en début de végétation.

Ces besoins s’expliquent par le fait qu’il est originaire des régions chaudes d’Amérique centrale. Aujourd’hui encore, il est l’emblème national du Mexique où il est cultivé depuis plusieurs siècles. On en sait très peu sur la relation des dahlias et des Aztèques qui l’appelaient « acocotli ». Il se dit que ce peuple consommait les tubercules comme nourriture et comme médicament et qu’ils se paraient avec les fleurs les jours de fêtes.

Au XIXe et au XXe siècle, la mode du dahlia envahit toute l’Europe. Des milliers de nouvelles formes sont développées par greffe ou semis jusqu’à totaliser 14 000 cultivars reconnus en 1936. Après la Seconde Guerre mondiale, avec la multiplication des jardins ouvriers, il se propage en grand nombre. Puis un jour, on décrète qu’il fait trop populaire et perd de sa notoriété.

Aujourd’hui il revient sur le devant de la scène et c’est tant mieux. Il serait bien dommage de se priver de ses fleurs dont la diversité des formes et des couleurs ne cesse d’étonner.



Laissez un commentaire

Validez votre commentaire : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.