Doggy bag : à quelle sauce seront mangés les restaurants ?

Publié le 19 juin 2018 | Actualité / Le choix de L'HEBDO / Une

Pas besoin d’une loi pour repartir avec un doggy bag, selon les restaurateurs

La loi Agriculture et Alimentation veut obliger les restaurants et débits de boissons à proposer des emballages pour que les clients repartent avec les restes de leur repas.

Pas vraiment présent dans les mœurs françaises, le doggy bag pourrait pourtant devenir monnaie courante. Les députés veulent, en effet, que les restaurateurs proposent des récipients adéquats aux clients qui souhaitent repartir avec le contenu de leur assiette.

Une lutte contre le gaspillage alimentaire qui ne déplaît pas sur le fond à Grégory Coutanceau, chef du restaurant Les Flots à La Rochelle, mais aussi propriétaire de L’Entracte et de l’école de cuisine la Classe des gourmets. Le chef « n’a pas attendu cela » pour redonner de la nourriture, notamment aux associations telles que la Banque alimentaire, les Restos du cœur ou le Samu : « Si la marchandise est restée dans les frigos et qu’elle n’a pas subi de rupture de froid », précise-t-il.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 14 juin.



Les commentaires sont fermŽs !