Habitat : la Charente-Maritime victime de son succès

Publié le 19 décembre 2017 | Actualité / La semaine / Une

Dans le centre-bourg de Bourgneuf, un bâtiment a été réhabilité en multiservices et logements

Pour son schéma 2017-2021, le Département misera sur la cohésion territoriale pour une meilleure qualité de vie en Charente-Maritime. L’occasion d’établir un bilan exhaustif du territoire.

Dire que le département de la Charente-Maritime attire n’a rien d’un euphémisme. « Une croissance démographique réelle, mais à relativiser« , selon l’enseignant et chercheur en géographie Didier Vye, et à moduler en fonction des secteurs géographiques du territoire.

Cette fameuse croissance est liée à l’attractivité résidentielle de la Charente-Maritime. Il n’est pas interdit de parler de ruée vers l’ouest. La façade atlantique a pris maintenant le relais de la façade Méditerranéenne.

Le dynamisme de l’emploi, les facilités d’accès mais surtout la migration des retraités, que le chercheur qualifie de « retour au pays« , n’y sont en rien étrangers. À tel point d’ailleurs que le département compte plus de logements que de ménages : 419 000 logements, dont 80 000 résidences secondaires, contre 290 000 ménages.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 14 décembre.