La cité de Colbert, capitale mondiale du Bégonia

Publié le 11 août 2018 | Actualité / Rochefort et alentours / Week-end

Patrick Rose, horticulteur et responsable de la collection du conservatoire du Bégonia de Rochefort

Avec plus de 1 700 variétés de Bégonias botaniques et hybrides, le conservatoire de Rochefort est unique.

Seuls quelques panneaux signalétiques indiquent sa présence au milieu de la zone horticole de l’Avant-Garde à Rochefort. Le conservatoire du Bégonia est un lieu discret qui renferme pourtant une collection unique au monde. Dans une serre de 1 000 m2, plus d’un millier de variétés de Bégonias sont cultivées et préservées par Patrick Rose, horticulteur responsable du conservatoire et son équipe de quatre personnes.

« Cette serre a été ouverte en 1989 afin d’accueillir une collection acquise en 1986 par la ville auprès d’un petit horticulteur de la région parisienne, Vincent Millerioux, se souvient Patrick Rose. Il avait constitué, en 25 ans, une collection qui comptait 250 espèces et hybrides de Bégonias ». À cette date-là, c’est déjà la plus grande collection de France. « On imagine alors difficilement faire beaucoup plus », confie le responsable. L’avenir dira le contraire. Aujourd’hui, avec plus de 1 700 variétés, la serre rochefortaise accueille la plus grande collection mondiale de Bégonias.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 9 août.



Les commentaires sont fermŽs !