La région débloque des fonds pour aider les apiculteurs

Publié le 6 août 2018 | Actualité / La semaine / Une

Il faut en moyenne entre 150 et 200 ruches pour pouvoir vivre de l’apiculture

La région Nouvelle-Aquitaine vient de lancer son « plan abeilles ». Un dispositif d’aide aux apiculteurs impactés par la surmortalité hivernale.

Suite aux difficultés rencontrées par la filière apicole cet hiver, la Région Nouvelle-Aquitaine lance un plan « abeilles ». Durant l’hiver 2017-2018, les apiculteurs ont constaté une surmortalité plus importante que les années précédentes, 20 à 30 % du cheptel, pouvant atteindre dans certains cas jusqu’à 60-80 % de pertes.

Et la Charente-Maritime n’a pas été épargnée comme l’explique Christian Giraudet, président du Syndicat apicole 17 : « La grande majorité des apiculteurs du département ont perdu en moyenne entre 30 et 60 % de leur cheptel. Certains sont à 100 % de perte et cela fait plusieurs années que ça dure ».

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 2 août.



Les commentaires sont fermŽs !