La Rochelle : les mille et une facettes du parc Beltrémieux

Publié le 19 août 2019 | Chez nous / La Rochelle et alentours / Une

Guillaume Boissinot, responsable du parc donne son goûter à Cachou, authentique baudet du Poitou (© DR)

Immersion dans le quotidien de cette oasis urbaine gratuite, connue de plusieurs générations de rochelais.

Parc paysager avec quelques espèces dès 1890, à la suite de divers dons d’animaux, le parc est devenu officiellement animalier en 1950. Il doit son nom à l’ancien maire et naturaliste rochelais Charles-Edouard Beltrémieux, membre de la Société des Sciences Naturelles de la Charente-Maritime inférieure. Aujourd’hui, cinq jardiniers animaliers entretiennent ses quatre hectares d’espace verts et ses 430 pensionnaires. Soins, reproduction, entretien, sensibilisation, l’équipe est assistée et suivie par François Ruelle, vétérinaire rural soignant et sanitaire.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 15 août.



Les commentaires sont fermŽs !