Lagord : les métiers du bâtiment attirent aussi les femmes

Publié le 8 mars 2019 | Chez nous / La Rochelle et alentours / Une

Pour Noémie Reinhard, une femme peut exercer les métiers physiques du bâtiment, si elle en a la volonté

Dans le cadre de la semaine internationale des droits de la femme, des dirigeantes étaient en visite au CFA.

Mercredi 6 mars, Yann Rivière, le président de la Chambre des métiers et de l’artisanat de la Charente-Maritime était un homme comblé. Il était fier de présenter le tout nouveau Centre de formation des apprentis (CFA) de Lagord.

Mais également, d’être entourée d’une trentaine de femmes, adhérentes du groupe des femmes dirigeantes de la fédération Française du bâtiment de la Charente-Maritime.

Au fil des années les tabous sont tombés. Tout d’abord ceux autour de l’apprentissage : « Si à une certaine époque, des parents avaient honte d’envoyer leurs enfants faire un CAP, aujourd’hui ce n’est plus le cas », explique Delphine Gros, la présidente du groupe.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 7 mars.



Les commentaires sont fermŽs !