Les invités : la famille Bouchet se lance un défi

Publié le 29 novembre 2017 | Actualité / L'invité de L'HEBDO / Une

La famille Bouchet se lance dans le défi Familles à énergie positive

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un, mais quatre invités que L’Hebdo vous présente cette semaine. Portraits croisés d’une famille qui se lance dans le défi à énergie positive.

Niché dans un des nombreux écarts de la commune de Saint-Cyr-du-Doret, le corps de ferme réhabilité avec goût des Bouchet aspire à la zen attitude. Il n’est pas pour autant question de marcher pieds nus dans la rosée tous les matins pour cette charmante famille. Carole la mère, Medy le père, Marcelle et Sylas se réunissent souvent autour de la table de la cuisine. Ils y partagent les légumes du jardin préparés en gratin, mais aussi les grandes décisions familiales à venir. Comme celle de participer au 1er défi Familles à énergie positive en Aunis Atlantique qui se déroulera du 1er décembre prochain au 31 mars 2018. Un engagement fort pour eux qui pourrait se résumer à  »un pour tous, tous pour le défi ».

Cette idée de participer au défi, conseil de famille ou décision parentale ?
(Marcelle) C’est plus toi maman qui nous l’a proposé et nous, nous étions contents d’y participer. (Carole) En fait tout le monde était d’accord rapidement. Moi j’ai proposé. (Medy) Tous nous aimons les challenges. Nous avons pris la décision au cours du mois d’octobre.

Comment vous y êtes vous préparés ?
(Marcelle) Là, on commence à s’entraîner. On fait plus attention à éteindre les lumières. Pour ne pas gaspiller trop d’eau, on ne reste pas trop longtemps sous la douche. On ferme vite les portes et le frigo. (Sylas) Faut pas le laisser trois heures ouvert sinon ça consomme plus d’électricité. (Medy) Moi j’ai commencé à refaire le tour de la maison au niveau isolation. Il y a 9 ans, c’était juste un toit et 4 murs, j’ai tout refait. Il reste des lacunes.

Par exemple ?
Les toilettes du bas, il y fait froid. Là, j’ai mal bossé. Il me reste 15 jours pour calfeutrer des petites fuites d’isolation, même si je n’ai toujours pas résolu ce problème de toilettes. (Carole), on va se servir aussi du défi pour identifier d’autres défauts. On va mettre à notre disposition des outils de mesure, comme des thermomètres de surface.

Durant la durée de l’épreuve, le défi va-t-il modifier votre quotidien ?
(Sans hésitation, Marcelle) Le poêle ! Papa l’autre jour il l’a déréglé. (Medy, enchaîne) Ça fait effectivement partie des choses à mettre au point. C’est un challenge. (Carole) C’est un bon sujet nous allons certainement modifier les températures et plus tabler sur le poêle que sur l’électrique en faisant attention à moins chauffer. Sans qu’il fasse 15°C dans la maison, peut-être un pull et une couette plus grosse, afin d’enlever deux degrés.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 23 novembre.



Laissez un commentaire

Validez votre commentaire : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.