Ma santé – Arrêter de fumer : quelles méthodes ?

Publié le 30 juin 2018 | Une / Vie quotidienne

Le tabac provoque 66 000 décès chaque année (©freepik)

Le tabagisme est un véritable problème de santé publique. 5 millions de Français fument, entraînant 66 000 décès chaque année. 50 % des fumeurs sont des moins de 18 ans.

Il est admis que la dépendance physique s’atteint dès le seuil de 5 à 6 cigarettes quotidiennes, et ce, indépendamment de la dépendance psychique.

La cigarette est une substance très addictive et le taux de réussite des techniques de substitution nicotinique ou médicamenteuses après un an ne s’élève qu’à 20 % soit 1 fumeur sur 5. D’autres méthodes, moins étudiées, donc faisant objet de nombreuses controverses ont toutefois fait leur preuve dans l’accompagnement du sevrage tabagique.

L’auriculothérapie, selon les résultats de quelques études, serait efficace à 70 % avec un maintien de l’arrêt chez 45 à 50 % des fumeurs au bout d’un an, soit un résultat plus de deux fois supérieur à celui obtenu par les traitements chimiques et sans effets secondaires. On retrouve des résultats à peu près similaires pour l’acupuncture classique.

La célèbre méthode Allen Carr, avec son best-seller, « En finir avec la cigarette », enregistre quant à lui un taux de réussite lors de ses séances de groupes de 50 % à six mois avec maintien du même taux au bout de trois ans. Les études n’ont cependant pas porté sur la simple lecture de son ouvrage. L’hypnose en revanche ne bénéficie pas d’autant de plébiscite et ses effets à long terme ne seraient pas supérieurs à l’effet placebo.



Les commentaires sont fermŽs !