Ma santé : prendre soin de ses poignets

Publié le 24 novembre 2018 | Une / Vie quotidienne

Utiliser une souris d’ordinateur plus de 20 heures par semaine serait un des facteurs de risques à la survenu du syndrome du canal carpien ©freepik

Le syndrome du canal carpien, lié à une compression du nerf médian touche 11 % des femmes et 3,5 % des hommes. Il se déclare souvent vers la cinquantaine ou après 75 ans.

Mouvements répétitifs du poignet ou de la main, manipulation d’objets vibrants ou encore utilisation d’une souris d’ordinateur plus de 20 heures par semaine seraient des facteurs de risques à la survenue de ce syndrome.

Comment prévenir son apparition ? Tout d’abord en alternant les mouvements et en évitant d’appuyer les poignets sur une surface dure. Des étirements réguliers dans la journée, des mains et des poignets peuvent être très bénéfiques. Il existe une technique de Yoga appelée « Mudras » dédié aux exercices des mains et des poignets. Dans son ouvrage Le yoga au bout des doigts, Gertrud Hirschi nous livre les différents mouvements permettant d’une part d’assouplir et de renforcer les mains et les poignets et d’autre part, d’équilibrer les énergies qui y circulent. Chaque doigt en médecine ayurvédique est relié à un élément : pouce au feu, 2e à l’air, 3e à l’éther, 4e à la terre et 5e à l’eau.

Lorsque la douleur et la gêne sont déjà présentes, quelques remèdes peuvent les soulager : L’huile essentielle de Menthe poivrée à raison de 2 à 3 gouttes diluée dans une huile végétale peut être appliquée plusieurs fois par jour sur la zone douloureuse ou encore L’arnica en gel associé à la prise de granules homéopathiques diluées à 5 CH.



Les commentaires sont fermŽs !