Marans : le clocher de Notre-Dame des Marais fête ses 30 ans

Publié le 7 août 2018 | Chez nous / Marans - Courçon et alentours / Une

Le clocher de l’église Notre-Dame dénote par son architecture. Mais pouvait-il en être autrement ?

Campanile de verre et d’acier, malgré son architecture singulière, il a su se fondre dans le Landerneau.

« Dressé vers le ciel comme un doigt tendu, le clocher de 1990 élève sa superstructure moderne sur une église qui a un siècle. Il nous rappelle que Dieu nous aime, qu’il n’est pas le Dieu d’un passé qui se répéterait sans cesse ; mais celui de notre monde actuel qu’il veut bâtir avec nous ». Cet extrait de l’homélie prononcée le 25 février 1990 par Mgr Jacques David, alors évêque de la Rochelle et Saintes, résume à elle seule, toute l’histoire de ce clocher de métal et de verre dont les trente ans sont actuellement célébrés.

Mais retour un certain 12 septembre 1899. Ce jour-là, l’adjudication pour les travaux d’une nouvelle église est signée. Dans le montant de 235 000 francs, était compris un legs de 67 000 francs de Jean-Baptiste Dinot, notaire honoraire et maire de la commune de 1852 à 1857. L’inauguration n’aura lieu que trois ans plus tard, mais sans clocher.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 2 août.



Les commentaires sont fermŽs !