Marans : un double Iron Man contre la mucoviscidose

Publié le 24 janvier 2017 | Chez nous | Marans - Courçon et alentours

Jérôme et Marion lors de l’Xtreme Triathlon en Ecosse en juin  2016

Une rencontre sportive dans le royaume des défis extrêmes, une cause nationale avec une implication locale au travers d’un investissement original*, il n’en fallait pas moins pour que naisse le défi marandais.

Au cœur de ce défi sportif, Jérôme Favreau et Marion Delas. Ce qu’ils partagent ? la passion pour les défis extrêmes. Marion Delas, la Niortaise, participait en juin 2016 à son premier Xtrême Iron Man (le Celtman, Xtrême Scottish Iron Man). Et sur ce chemin où l’aventure s’écrit avec un grand A, dans des paysages à couper le souffle, Marion a cotoyé, entre autres sur la partie natation, Jêrome Favreau, le Marandais.

Lui, de son côté était à ce deuxième type de défi après le Norseman et une douzaine d’Iron Man “ordinaires”. La rencontre de ce dernier avec le Marandais très impliqué dans l’association Mucolive, Jean-Yves Le Haydet, l’a conduit à mettre sur pied un autre défi sportif. Celui-ci poursuit l’objectif de se mobiliser différemment pour lutter contre la mucoviscidose, et ce, de manière locale.

Le week-end du 24 et 25 juin, ils se lanceront sur le territoire de la commune de Marans, jusqu’à la limite de la commune de Charron, dans un double Iron Man. Une première ! Tout d’abord dans l’enceinte de la piscine municipale avec les Dauphins Marandais comme partenaire où ils vont nager pendant 7 600 mètres soit 304 longueurs de bassin.

Puis, après une courte liaison, ils vont s’élancer pour 360 kilomètres à vélo sur un circuit d’une vingtaine de kilomètres. Enfin (si l’on peut dire !), ce duo parachèvera ce périple par 84 kilomètres de course à pied dans la cité marandaise, en partenariat avec l’association Courir en Pays Marandais. L’épicentre de cet événement hors norme sera le port de Marans où un certain nombre d’animations ponctueront et relaieront le périple sportif.

Un événement hors norme
Au-delà d’un pari, un peu, complètement fou où Jérôme et Marion s’autoriseront à voir sur l’ensemble du défi 2 ou 3 autres fondus de ce type d’aventure, l’objectif clair est de récolter des fonds via des dons ou promesses de dons pour la mucoviscidose et Mucolive en particulier. Au travers de cette aventure qu’ils souhaitent la plus participative possible le « souffle c’est la vie », slogan attaché à cette maladie, sera au cœur de cette action. Le sportif lambda pourra au travers de ses dons les accompagner sur chacune des trois épreuves, chacun avec ses distances et son envie.

Une aventure que Jérôme vit de manière encore plus intense quand on sait que cela va se passer à Marans d’une part, mais aussi qu’il est atteint d’une déficience respiratoire de 30 %. Marion, de son côté, aspire à partager ces valeurs que sont l’amitié, le courage, le goût de l’effort, tout simplement ces instants de vie et de bonheur. Avec comme clé, l’association de cette force mentale adossée à la recherche des limites physiques, pour repousser celles-ci et la fatalité de certaines maladies.

Mais autant Jérôme que Marion, compétiteurs dans l’âme, souhaitent faire vivre au plus grand nombre ce plaisir que l’on peut partager au travers de cette double aventure sportive, humaine et sans conteste généreuse. Cela pour améliorer humblement la recherche contre la mucoviscidose. Rendez-vous pour tous et en premier lieu pour les partenaires, quels qu’ils soient, afin que ce week-end sportif et ce projet fou méritent toute l’attention qu’ils ont généré.