Mon jardin : nettoyer son jardin

Publié le 27 mars 2018 | Une / Vie quotidienne

Même si les conditions météo retardent les travaux de nettoyage, il existe des solutions pour gagner du temps

Le printemps est officiellement arrivé mais les conditions météo ne permettent pas de nettoyer son jardin. Si vous disposez d’un grand terrain, voici quelques astuces qui vous permettront de vous débarrasser des herbes indésirables en un temps record.

Les plantes annuelles sont les plus faciles à éliminer. Il suffit d’utiliser un outil à fer plat (serfouette, ratissoire, binette) pour les sectionner juste au-dessous du collet. Leurs racines restées en terre ne sont pas assez fortes pour émettre une 2e pousse.

Les plantes vivaces comme le liseron, le chiendent ou la potentille sont moins faciles à supprimer car elles ont la faculté de repartir de la racine. L’utilisation des herbicides chimiques est à proscrire mais il est possible de trouver des méthodes non fastidieuses pour désherber.

Il faut juste savoir que, pour vivre, les végétaux ont impérativement besoin d’eau et de lumière pour fabriquer leur énergie vitale. Leur supprimer une de ces ressources, c’est s’assurer qu’ils mourront dans un temps plus ou moins court. L’eau est tombée en abondance cet hiver mais il est possible de priver les plantes de lumière en les coupant très court à ras du sol et en plaçant sur la motte restante un carton ou de la bâche noire.

Une 2e solution consiste à se faire aider de ses volailles et en particulier de ses poules. Mais attention à ne pas laisser ces animaux en liberté dans tout le jardin. Ils grattent et détruisent tout ce qui se situe sous leurs pattes. Les Anglo-Saxons ont inventé le “chicken tractor “. Il s’agit d’un mini-poulailler portatif que l’on déplace, au fur et à mesure des besoins, sur les emplacements à nettoyer.