Mon jardin : pour fleurir la maison

Publié le 2 mars 2019 | Une / Vie quotidienne

Faire flotter de jolies fleurs dans un saladier constitue une alternative aux bouquets pour fleurir la maison

Février est un excellent mois pour planifier les semis et les plantations. Et pourquoi pas intégrer à votre jardin un espace dédié aux végétaux qui vous serviront à fleurir votre intérieur ?

Vous imiterez ainsi nos grands-mères qui, autrefois, entretenaient un jardin bouquetier. Elles venaient y cueillir de quoi fleurir, entre autres, l’autel de l’église sans dénaturer l’équilibre de leur jardin. Tout le monde ne se sent pas capable de réaliser de charmants bouquets champêtres. Mais, dans ce cas, il suffit de disposer quelques fleurs dans de jolis vases individuels pour obtenir de charmants décors.

Pour le début de printemps, vous pouvez encore planter des giroflées dont le parfum embaumera votre intérieur. Pour leur succéder, vous pouvez déjà semer les pois de senteur qui fleuriront dès le mois de mai. L’été offre énormément d’opportunités. Pensez à semer des amarantes, des cosmos et des zinnias. Ne passez pas non plus à côté des pieds-d’alouette et des nigelles qui se ressèmeront naturellement à l’envi les années suivantes.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les semis, vous pouvez planter des bulbes et des oignons comme ceux de glaïeuls, de cannas ou, la star des fleurs à couper, de dahlias qui fleurissent jusqu’aux gelées pour un minimum d’entretien. Pour le feuillage qui devrait constituer au moins la moitié de vos futurs bouquets, il est encore temps de planter des arbustes au feuillage très décoratif.

Parmi ceux-ci figure l’arbre à perruque (Cotinus coggygria) dont, paraît-il, les ladyes anglaises se servaient pour décorer leurs chapeaux. Il se décline en diverses nuances de pourpre. Vous pouvez aussi semer du fenouil au feuillage si léger et aromatisé et diverses formes de lierres aux panachures variées.



Les commentaires sont fermŽs !