Politique des déchets : Cyclad s’agrandit encore

Publié le 14 décembre 2016 | Vie quotidienne

De gauche à droite : Sylvain Barreaud, Ornella Tache, Jean Gorioux et Etienne Vitré

De gauche à droite : Sylvain Barreaud, Ornella Tache, Jean Gorioux et Etienne Vitré

Depuis le 1er décembre, Cyclad compte un adhérent de plus. La CDC de Saint-Porchaire-Cœur-de-Saintonge.

C’est lundi 5 décembre qu’avait lieu le 1er comité syndical élargi de Cyclad. Le président de la CDC de St-Porchaire Sylvain Barreaud a été élu 11e vice-président. Cet élargissement du périmètre couvert par Cyclad représentera 30 000 habitants supplémentaires et 22 salariés en plus à gérer. Et ce sans incidence sur les tarifs de la redevance. Le président Jean Gorioux a salué cette entrée et celle toute prochaine de la CDC de Gémozac.

Etienne Vitré, directeur de Cyclad, a souligné : « On va profiter de leur expérience en matière de collecte et de développement de filières sur les biodéchets ». Car dans l’optique de poursuivre la réduction des déchets, Cyclad a également le souhait de développer les filières bio-déchets pour produire un compost conforme à l’agriculture biologique, utilisable en local. « Cette opération sera le prochain fleuron de la réduction des déchets » a-t-il confié.

L’arrivée de ces 2 territoires dans le giron du syndicat mixte installé à Surgères, pèse moins de 150 kg de déchets récoltés par an et par habitant. Atteindre l’objectif fixé par le gouvernement, soit -100 kg « devient donc une réalité », a renchéri Etienne Vitré.

L’intérêt de cette adhésion à Cylcad est double pour la CDC de St-Porchaire. Son prestataire, Sita, n’apportait qu’une prestation partielle à la collectivité soit le traitement des ordures, via la pratique de l’enfouissement. « Une technique contestée aujourd’hui », souligne Sylvain Barreaud son président, en marge du comité syndical. Et de poursuivre sur le bien-fondé de la décision des élus communautaires saintongeais a adhéré à Cyclad : « Sita ne prenait en compte que le traitement et à un coût plus élevé de l’ordre de 10 euros par habitant et par an que ce que nous propose Cyclad », a détaillé Sylvain Barreaud.

Reste que pour la population de la CDC de St-Porchaire, la facture sera augmentée de 1 € par habitant et par an ; portant la redevance sur les ordures ménagères à 74 €, contre 73 actuellement.