Quelques dégâts et une vigilance aux crues après le passage d’Amélie

Publié le 7 novembre 2019 | Actualité | La semaine

A Échillais des plaques de zinc se sont décrochées du toit de la mairie

Amélie, la première tempête automnale de l’année a déferlé sur la côte atlantique dans la nuit du 2 au 3 novembre.

Des vents dépassants les 140 km/h ont été enregistrés sur l’île de Ré occasionnant çà et là quelques dégâts matériels. Les fortes pluies ont aussi poussé la préfecture à émettre des vigilances crues.

La partie nord du département de la Charente-Maritime a été plus épargnée que le sud du territoire. Des rafales de vent à plus de 140 km/h ont été enregistrées à Saint-Clément-des-Baleines. Sur le littoral et dans les terres, la force des bourrasques a occasionné quelques dégâts matériels.

Pour en savoir plus, achetez L’HEBDO du jeudi 7 novembre disponible sur

L’Hebdo de Charente-Maritime du 07/11/19



Les commentaires sont fermŽs !