Rochefort : dans les pas de Baptiste, chasseur d’orages

Publié le 9 janvier 2019 | Chez nous / Rochefort et alentours / Une

Le Rochefortais s’est formé en autodidacte à la photographie pour capturer des moments rares et intenses comme les orages

Baptiste Chambard, 36 ans, a acheté son premier appareil photo en 2009, spécialement pour son mariage à Las Vegas. Une fois l’appareil en main, il ne l’a plus lâché, devenant un amateur passionné de phénomènes météorologiques.

Jamais le jeune homme n’aurait pensé avoir un tel engouement pour la photographie. Autodidacte, il se forme par le biais d’internet et s’inscrit sur des sites spécialisés de chasseurs d’orages. « La meilleure des formations est de pratiquer sur le terrain », assure Baptiste. La capture de l’éclair est devenue une drogue, Baptiste étant passionné de la nature et de tous les phénomènes l’entourant.

Pour chasser les orages, il travaille en binôme avec un autre passionné. « Il y a des bases de sécurité comme ne pas être seul, ou rester près de sa voiture par exemple. Il s’agit de ne pas se mettre en danger inutilement », affirme le chasseur d’orage.

Mais inutile de contempler les cieux pendant de longues heures en attendant la foudre. Via une application et des recherches personnelles, il arrive à identifier le moment où, appareil en main, il ira capturer le spectacle de l’orage.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 3 janvier.



Les commentaires sont fermŽs !