Rochefort : grâce à l’AAPIQ et au travail, Gordon se réinsère

Publié le 11 mars 2019 | Chez nous / Rochefort et alentours / Une

Gordon a laissé sa trace dans le bureau de la coordinatrice de l’AAPIQ

À 17 ans, Gordon a officiellement inauguré le nouveau bureau de Nadège Dominas, coordinatrice à l’AAPIQ, qu’il a entièrement repeint. En présence de ses parents, du personnel du centre social et des deux éducateurs qui l’ont accompagné.

« Les chantiers éducatifs mis en place relèvent du domaine de la prévention spécialisée à l’AAPIQ. Ils permettent à des jeunes de se retrouver dans des circuits d’autonomie dans leur vie quotidienne, par le biais de l’emploi, de l’activité », explique Monder, éducateur au pôle prévention de l’AAPIQ.

Les jeunes visés par le dispositif sont souvent en marge de la société de par leur situation d’inactivité, leur manque de mobilité et pour certains comme Gordon leur parcours judiciaire.

« Gordon a un parcours judiciaire chargé, l’inactivité le poussait à faire des bêtises… », assure Monder.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 7 mars.



Les commentaires sont fermŽs !