Rochefort : Nicolas St-Lanne veut chanter le plus possible

Publié le 12 juillet 2017 | Chez nous / Rochefort et alentours / Une

Nicolas Saint-Lanne veut chanter, pas être célèbre

En juillet 2013, nous rencontrions Nicolas Saint-Lanne chez lui, dans son petit studio, alors qu’il tentait de se lancer dans la chanson avec son parrain, membre du jury du concours du Santon d’Or. Quatre ans plus tard, il est devenu l’une des têtes d’affiche de la chanson française à Rochefort.

Curieuse passion que celle de Nicolas Saint-Lanne, féru des répertoires de Brel, Lama ou encore Bécaud quand d’autres de son âge se laissent aller à de la variété actuelle. Ces trois chanteurs figurent d’ailleurs dans l’un des deux spectacles que propose le rochefortais, baptisé « Vies croisées ». Quatre ans après s’être lancé, Nicolas Saint-Lanne a toujours la flamme, et il sortira ce mois-ci son 2e album consacré à ses compositions personnelles.

Aujourd’hui, avec son association La Clef des Chants 17, il se produit dans diverses manifestations en Charente-Maritime mais aussi en France. « J’ai chanté dans le Nord, à Paris et près de Bordeaux. C’est agréable de rencontrer un nouveau public, on rencontre d’autres gens qui nous soutiennent« , raconte-il. Parmi eux, on compte Roger Masselot, un des premiers accordéonistes de Brel et Gréco qui le parraine aujourd’hui.

Pour autant, Nicolas Saint-Lanne ne poursuit pas la célébrité. « Je ne cherche pas à être connu, ça ne m’intéresse pas. Je veux juste chanter le maximum possible« , assure-t-il. Après avoir côtoyé une centaine de chanteurs sur scène et fait la première partie des Binuchards en février 2017, il aimerait que les choses aillent plus vite. Mais être reconnu comme l’une des figures musicales de Rochefort à seulement 19 ans, c’est plutôt une belle réussite !



Laissez un commentaire

Validez votre commentaire : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.