Rochefort : quand le chantier naval devient un outil de formation

Publié le 2 avril 2019 | Actualité / Le choix de L'HEBDO / Une

Le chantier de restauration du Cupidon Fou a débuté depuis la fin de l’année 2018 et devrait se terminer en juin prochain

À Rochefort, neuf stagiaires restaurent le Cupidon Fou dans le cadre d’un chantier-formation “Qualification nouvelle chance”, un dispositif unique en son genre porté notamment par la Région.

Les chantiers de formation “qualification nouvelle chance” existent depuis plusieurs années. Ils ont été imaginés par l’ex-région Aquitaine et perdurent aujourd’hui au sein de la nouvelle grande région. « C’est un dispositif totalement innovent qui n’existe nulle part ailleurs, confie Catherine Veyssy, vice-présidente de la Région en charge de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’emploi. Les personnes qui sont positionnées sur ces chantiers obtiennent, à la fin de leur formation, un titre professionnel, un vrai métier ».

À Rochefort, c’est l’association Hermione-La Fayette qui porte ce projet, en partenariat avec de nombreux acteurs locaux de l’emploi tels que l’AFPA (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes), les missions locales ou encore Pôle Emploi.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 28 mars.



Les commentaires sont fermŽs !