Saint-Agnant : garder la nature propre

Publié le 15 mai 2017 | Chez nous / Rochefort et alentours / Une

Philippe Caillat et Michèle Bazin se mobilisent pour lutter contre les dépôts clandestins de déchets

L’ACCA (Association Communale de Chasse Agréée) en partenariat avec la commune et les écoles, organise mercredi 17 mai la première édition de son opération « Saint-Agnant propre ».

Lors d’une promenade dans les bois, quoi de plus désagréable que de se retrouver, au détour d’un sentier, face à face avec un réfrigérateur ou un tas d’ordures ménagères ? L’ACCA, soutenue par la commune, a décidé de réagir au problème des dépôts clandestins de déchets en sensibilisant les enfants de deux classes contre cette pratique.

Dès 9 heures, les scolaires et leurs enseignants seront acheminés en car sur deux dépôts particulièrement importants, dans le bois du Châtelet. Sur place, les chasseurs prendront en charge les enfants qu’ils sensibiliseront à la malpropreté des lieux mais aussi à la dimension toxique des déchets. Pour marquer les esprits, ils équiperont les enfants de chasuble et de gants de protection.

Philippe Caillat, président de l’ACCA, expose : « La motivation de cette opération en tant que telle n’est pas de leur faire ramasser les déchets. Il y en a trop et ce n’est pas leur rôle. Nous désirons révéler aux enfants, sur le terrain, la saleté des lieux et surtout la répercussion de cela sur la faune et la flore. Une bombe d’aérosol, en se désagrégeant, laissera échapper un gaz toxique. En se déversant dans une flaque d’eau, il intoxiquera l’oiseau venu boire là. Du plastique ingéré par un chevreuil aura des conséquences évidentes sur sa santé…»

Loin d’être anodin
Au fur et à mesure que Philippe Caillat multiplie les exemples, la contrariété de Michèle Bazin, maire de Saint-Agnant, augmente. Elle se désole : « je ne comprends pas pourquoi les gens ne vont pas tout simplement déposer leurs déchets dans les déchetteries ! Elles sont pourtant proches sur un plan géographique et accessibles sur une large plage horaire. » Avec cette opération, les organisateurs espèrent faire des enfants des sentinelles prêtes à réagir face aux incivilités des adultes. D’autres actions de sensibilisation à la propreté de la nature suivront bientôt.



Laissez un commentaire

Validez votre commentaire : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.