Sécurité : les sauveteurs en mer en appellent aux dons

Publié le 30 avril 2019 | Actualité / Le choix de L'HEBDO / Une

365 jours sur 365, les bénévoles de la SNSM sont d’astreintes pour sortir en mer (©SNSM)

Quinze minutes seulement après avoir reçu l’ordre d’intervenir, ils sont en mer. Un combat de tous les jours pour les hommes de la SNSM, qui se joue sur l’eau mais aussi sur la terre ferme.

Depuis novembre dernier, la station de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de La Rochelle a déménagé du port des Minimes à celui de Chef de Baie.

Des moyens recentrés, afin de permettre à ces Saint-Bernard des mers, de larguer les amarres 15 minutes après le déclenchement de l’alerte donnée uniquement par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Étel (26), véritable vigie de la Pointe de Penmarc’h (Finistère) à la frontière espagnole.

60 bénévoles, dont 15 femmes arment la station de La Rochelle, avec cet esprit d’engagement unique basé sur la solidarité des gens de mer. Quarante d’entre eux prennent la mer, par bordée d’astreinte hebdomadaire.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 25 avril.



Les commentaires sont fermŽs !