St-Pierre-la-Noue : les souterrains comme terrains de jeux

Publié le 15 décembre 2018 | Chez nous / Surgères et alentours / Une

David Morin a plongé au cœur des carrières englouties de Saint-André-de-Cubzac (© Claude Clin)

Passionné de plongée, le Saint-Pierrais David Morin préfère descendre dans les abîmes du monde souterrain, dans des carrières englouties, plutôt que dans la mer.

L’intérêt de plonger « sous-plafond », dans des cavités naturelles, est que l’on découvre des lieux complètement atypiques. « Au cours de mes plongées, j’ai rencontré Fabrice Couraud, qui habite en Charente, raconte David Morin. Il a découvert une ancienne carrière à Saint-Même-les-Carrières. Cette dernière a été exploitée durant sept siècles. Maintenant, il y a près de 27 mètres d’eau, avec tout un complexe creusé, et des parcours, à l’intérieur ».

Découvrir cette carrière sous les eaux a été une révélation pour David. « Les boyaux et les cavités naturels, c’est très joli. Mais évoluer sous-plafond, dans un milieu créé par la main de l’homme, c’est super ».

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 13 décembre.



Les commentaires sont fermŽs !