Surgères : les élèves face à la réalité du monde numérique

Publié le 11 avril 2018 | Actualité / Le choix de L'HEBDO / Une

L’aspect addictif de la lumière des écrans d’ordinateur est étudié par les élèves de la cité scolaire de Surgères

La cité scolaire de Surgères s’engage dans une labellisation numérique responsable délivrée par l’université rochelaise et le club Green IT. Une première en France.

Sensibiliser et minimiser les impacts du numérique sur les aspects environnementaux, sociétaux et économiques : voici les objectifs à atteindre pour recevoir le label numérique responsable délivré par le club Green IT et l’université de La Rochelle.

La cité scolaire de Surgères -c’est-à-dire le collège Hélène de Fonsèque et le lycée du Pays d’Aunis- s’est engagée dans ce processus depuis la rentrée 2017. Youssef Kadiri, professeur de mathématiques et de sciences, explique le déclic qui l’a fait entrer dans cet engagement : « J’ai assisté à un conseil de discipline d’un élève qui harcelait sexuellement ses camarades filles par le biais des réseaux sociaux. Il nous a dit qu’il passait entre 5 et 7 heures par jour sur les réseaux sociaux. Il ne pouvait que déraper. Cela m’a beaucoup questionné et j’ai voulu trouver une opportunité de faire quelque chose pour les élèves. »

Cette opportunité s’est traduite par la rencontre avec Vincent Courboulay lorsque la cité scolaire a participé au prix Faîtes de la Science.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 5 avril.



Les commentaires sont fermŽs !