Surgères : Les places pour handicapés sont pour… les handicapés

Publié le 17 avril 2019 | Chez nous / Surgères et alentours / Une

Seule une carte de stationnement permet d’occuper une place handicapée

Des Surgériens concernés en appellent à la civilité de leurs concitoyens pour un meilleur vivre ensemble.

Sur les parkings, les places réservées aux personnes handicapées ne peuvent être occupées que par des personnes possédant la carte européenne de stationnement (ou d’invalide de guerre). Une lapalissade. Mais dans les faits, les détenteurs de cette carte sont souvent confrontés à des automobilistes peu scrupuleux qui se garent sur les places qui leur sont réservées.

À Surgères, les témoignages fusent, même si les personnes concernées soulignent qu’elles constatent un mieux depuis l’arrivée en ville de l’agent de surveillance de la voie publique (ASVP). Pourtant la cité d’Hélène est une ville plutôt bien dotée en matière de stationnements handicapés. Les manquements viendraient donc bien des incivilités des automobilistes, comme le confirme David, 50 ans qui tient tout de suite à préciser : « Grand invalide ne veut pas forcément dire en fauteuil roulant. Marcher longtemps peut être une souffrance. » Mais attention, ne lui faîtes pas dire ce qu’il n’a pas dit : « Nous avons un voisin en fauteuil et il a forcément besoin de ces places ».

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 11 avril.



Les commentaires sont fermŽs !