Surgères : pour Colette Peneaud, la magie de Noël n’a pas d’âge

Publié le 22 décembre 2017 | Sorties / Une / Week-end

Colette Peneaud au milieu de son petit paradis de Noël

À 71 ans, la Surgérienne Colette Peneaud a gardé son esprit d’enfant. Elle décore pour chaque Noël l’intérieur et l’extérieur de sa maison.

Les nains et le traîneau dans le jardin montrent le chemin. À peine le pas de la porte franchi, un Père Noël vous plonge directement dans l’ambiance avec la célèbre chanson de Noël Jingle Bells. La suite n’est qu’émerveillement. Crèches, moulins, sapin, petit train… La retraitée a transformé son salon en véritable paradis de Noël dont tous les enfants rêvent.

À Surgères depuis l’âge de 18 ans, Colette a toujours décoré sa maison pour Noël : « J’ai suivi la tradition familiale. Mes parents y étaient très attachés. Je l’ai fait à mon tour pour leur rendre hommage et ce n’est pas maintenant que je m’arrêterai« .

Visite de sa maison
L’installation, extérieure et intérieure, a nécessité huit jours. « Le plus dur est de tout stocker« , lance-t-elle en souriant. Chaque année, la retraitée renouvelle ses décors : « J’ai beaucoup de nouveaux éléments. Pas mal sont faits mains. Ma famille, mes amis et mes voisins m’en apportent. J’en achète et j’en gagne aussi dans des lotos« .

Colette a toujours gardé son âme d’enfant. « Pour moi, Noël c’est Noël. Un Noël sans sapin, ce n’est pas Noël. Enfant, j’attendais ce moment avec impatience, j’adore l’ambiance autour de la magie de Noël« , estime-t-elle.

La retraitée n’hésite pas à ouvrir sa maison aux personnes qui lui demandent pour des visites. « Beaucoup d’amis viennent mais aussi des gens que je ne connais pas m’appellent« , se réjouit-elle. Les décors, installés depuis fin novembre, resteront jusqu’à L’Épiphanie, soit le 6 janvier.

Sa maison se situe au 4 impasse du jasmin à Surgères. Pour la joindre : 05 46 07 32 32.