Tonnay-Charente : ils reconstruisent un bateau ancien

Publié le 12 février 2018 | Le magazine de L'HEBDO / Une / Week-end

Archéologues, historiens, charpentier de marine et jeunes de l’IME travaillent sur la reconstruction du bateau

L’IME de Tonnay-Charente et les archéologues de la Région se lancent dans ce projet pour en savoir plus sur la vie à l’époque mérovingienne.

Plus on remonte le temps et moins on en sait sur la vie quotidienne. Mais parfois, il arrive que des trésors remontent à la surface pour nous faire redécouvrir un pan entier de l’Histoire.

C’est exactement ce qui s’est passé à Port d’Envaux, près de Saintes, au début des années 2000 (lire encadré). La découverte de trois épaves encore inconnues en France, datant de l’époque mérovingienne (entre 680 et 874) au fond de la Charente, a mis en lumière un pan jusqu’alors mal connu de la vie de l’époque. « C’est un bateau local à fond plat avec une étrave et un tableau. Ça rappelle les bateaux utilisés sur le bassin Marennes-Oléron ou la baie de l’Aiguillon », relate Jean-François Mariotti, en charge de l’archéologie subaquatique du service régional d’archéologie.

La découverte de ces épaves soulève beaucoup de questions : à quoi servaient ces bateaux ? Comment étaient-ils construits ? Qu’est-ce que cela peut nous dire de la vie locale ?

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 8 février.