Tourisme : un été rayonnant pour la Charente-Maritime

Publié le 10 juillet 2017 | Actualité / Le choix de L'HEBDO / Une

Les grandes plages du département ont été très fréquentées lors des mois de mai et juin

Les touristes pourraient être plus nombreux cette année en Charente-Maritime. Une prévision de bon augure après un début de saison satisfaisant.

Deuxième département le plus visité de France derrière le Var en 2016, la Charente-Maritime demeure la première destination française durant les mois d’été. Avec 1,8 milliard d’euros de retombées économiques par an, le tourisme est un vecteur essentiel de l’économie du département. Cette année encore, il s’apprête à accueillir plusieurs millions de touristes.

Selon les études menées par Charente-Maritime Tourisme, les prévisions semblent excellentes du côté des professionnels. La plupart d’entre eux estiment que leur activité cet été sera au moins équivalente à celle de 2016, voire supérieure. Certains hébergeurs affichent déjà complet pour le week-end du 14 juillet. Quelques incertitudes persistent sur les réservations du début du mois de juillet en raison des vacances scolaires tardives, ainsi que sur celles de la dernière semaine d’août. Des disparités sont également constatées selon les territoires, le pays royannais et le pays rochefortais enregistrent pour l’heure un taux de réservation moins important que celui de l’an dernier.

Le littoral privilégié en avant-saison
La saison touristique 2017 a connu des débuts satisfaisants dès le printemps avec un mois d’avril particulièrement lucratif. Les vacances scolaires et le week-end de Pâques ont permis d’accueillir un grand nombre de visiteurs.

En revanche, le mois de mai est considéré comme mitigé, aussi bien du côté des hébergeurs que pour les lieux de visite, avec une activité en baisse de 45 % par rapport à l’an dernier. Le mauvais temps lors du week-end du 1er mai et le deuxième tour de l’élection présidentielle lors de celui du 8 mai expliquent en partie ces résultats.

Les chiffres sont en revanche excellents pour le week-end de l’Ascension, le beau temps et la généralisation du vendredi férié ayant favorisé l’activité. Un engouement qui a davantage profité aux sites de plein air. Les grandes plages du département ont logiquement été très fréquentées, de même que le port de La Rochelle qui a enregistré une forte augmentation de son affluence.

En revanche, des sites comme le zoo de La Palmyre, le Château des énigmes et L’Hermione enregistrent des résultats en baisse par rapport à l’an dernier. De même, tous les territoires n’ont pas profité de la même manière des périodes d’affluence, le littoral ayant largement bénéficié au détriment de l’intérieur du département.

Malgré ces quelques déceptions, le mois de juin a redonné le sourire aux professionnels qui jugent cette avant-saison globalement réussie. Sur les trois premiers mois, 42 % d’entre eux estiment leur activité stable par rapport à 2016 et 39 % constatent même une augmentation. Des chiffres très encourageants avant d’entamer la haute saison qui s’annonce, une fois encore, particulièrement animée pour le département.



Laissez un commentaire

Validez votre commentaire : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.