Vie quotidienne

  • Matha : rencontre avec un apprenti heureux

    Depuis octobre dernier, la MFR a ouvert une formation d’agent polyvalent de restauration. Pour en savoir plus, nous sommes allés au déjà réputé restaurant « Chez Julien » à la rencontre de Jason Legros et de Julien Renoux, son maître d’apprentissage. Voici ce qu’ils en disent.

  • A Tonnay-Charente, on peut cultiver ses légumes en ville

    Un deuxième projet de jardins partagés verra bientôt le jour à la Varenne. Une réunion d’information est organisée mi-mars, et des parcelles sont encore disponibles.

  • Dans mon jardin : ici on sème !

    Pour remplir son jardin rapidement et de manière économique, l’idéal est de faire ses semis soi-même. Pour cela, quelques règles s’imposent.

  • Charente-Maritime : toutes les collectes de sang en mars

    Les stocks sont au plus bas, il y a urgence ! Découvrez les prochaines collectes dans vos communes pour le mois de mars.

  • Bourcefranc : La Ruche Qui Dit Oui fête son 1er anniversaire

    La plus jeune des ruches de Charente-Maritime a fêté son premier anniversaire début février, et elle a des idées pour la suite.

  • Echillais : zen soyons zen

    Le Salon du bien-être bio et des thérapies complémentaires se tiendra dimanche 12  février au foyer municipal.

  • Villedoux : les yeux de Jean-Michel se nomment Lutèce

    Lutèce, une belle femelle labrador et Jean-Michel Cianco, malvoyant ont dû s’apprivoiser. Ils devront maintenant appréhender l’environnement familial et surtout urbain.

  • Charente-Maritime : toutes les collectes de sang en février

    Les stocks sont au plus bas, il y a urgence ! Découvrez les prochaines collectes dans vos communes pour le mois de février.

  • Saintes : garage et solidaire à la fois

    Le Poitou-Charentes compte 5 garages solidaires. Solid’Auto, à Saintes, est un modèle du genre. Il conjugue petits prix et parcours de réinsertion pour un retour à l’emploi.

  • Surgères : la rue Eugène-Biraud en sens unique

    Catherine Desprez l’avait annoncé dans nos colonnes le 10 novembre : « Rien ne sera mis en route avant l’ouverture de la rocade ». C’est chose faite, la rue Eugène-Biraud est en sens unique.