L’Hermione, si loin et si près à la fois…

Publié le 13 mai 2019 | Actualité / La semaine / Une

À l’arsenal de Rochefort, un grand écran tactile permet de suivre les déplacements de L’Hermione

En voyage en Normandie jusqu’à la fin juin, L’Hermione continuera d’être en lien étroit avec son port d’attache, Rochefort, notamment grâce aux nouvelles technologies. Objectif : faire vivre l’arsenal de la cité de Colbert même en l’absence de son navire phare.

Vendredi 3 mai dans la soirée, L’Hermione était arrivée avec quelques heures d’avance sur son planning à Cherbourg (Manche), terme de sa première escale en Normandie.

Cette terre constitue le quatrième grand voyage de la frégate de La Fayette après les États-Unis en 2015, la Bretagne en 2016 et la Méditerranée en 2018. Avec Cherbourg (du 4 au 8 mai), Dieppe (du 10 au 13 mai), Ouistreham (du 14 au 17 mai), Saint-Nazaire (du 23 au 25 mai), Nantes (du 25 au 28 mai), Brest (le 1er juin), Rouen (du 7 au 16 juin) et Honfleur (du 17 au 19 juin), cette expédition baptisée Normandie Liberté marque également la fin de son tour de France des grands ports métropolitains.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 9 mai.



Les commentaires sont fermŽs !