Port de Marans, un spot convoité par tous, ou presque

Publié le 26 octobre 2018 | Chez nous / Marans - Courçon et alentours / Une

Le port de Marans devrait retrouver un second souffle, dans le cadre d’un projet global de requalification

Véritable creuset historique, le port de la commune pourrait bien redonner un second souffle à la ville.

C’est à la fin des années 70 -qui ont vu la construction des silos de La Pallice ainsi que la limitation de la jauge des bateaux pouvant naviguer dans le canal maritime-, que le port de Marans a perdu sa vocation céréalière.

Aujourd’hui, la plaisance y a définitivement pris le pas sur le commerce. Malgré tout, ce port intérieur, entre eau saumâtre et eau douce, traversé par la Sèvre Niortaise, cristallise de nombreux enjeux, qui pourraient bien économiquement tirer la ville vers le haut. À tel point d’ailleurs, qu’ils soient élus communautaires, de la majorité municipale ou de l’un des deux groupes d’opposition que compte la ville, « le port de Marans a des atouts majeurs et doit continuer à les faire valoir dans l’avenir ».

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 25 octobre.



Les commentaires sont fermŽs !