SNCF Réseau laisse Marans et sa gare au bord des quais

Publié le 26 février 2019 | Chez nous / Marans - Courçon et alentours / Une

Des travaux vont êtres engagés sur les voies de Marans, sans pour autant que sa gare soit rouverte

Coup dur pour la commune, la réouverture de sa gare est maintenant quasi définitivement enterrée.

Impossible de parler de Marans sans évoquer ses deux vieilles chimères qui, inexorablement, ressortent régulièrement du placard ces trente dernières années.

Tout d’abord son contournement lié au projet d’autoroute A 831. Déclaré d’utilité publique en 2005, François Hollande fermera définitivement le dossier dix ans plus tard. Aujourd’hui, les Marandais un temps combatifs semblent usés. Ils en ont fait le deuil, bon gré mal gré, résignés de voir l’artère principale de la ville devenir exsangue de tous commerces, au fil des camions qui passent.

Second projet réduit à l’état de véritable verrue, depuis de nombreuses années dans le Landerneau : la gare de Marans. Depuis belle lurette, le bâtiment haussmannien est fermé. Implanté entre les gares ouvertes de Luçon et de La Rochelle sur la ligne Nantes-Orléans-Saintes, les trains continuent de passer dans la commune sans pour autant s’y arrêter.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 21 février.



Les commentaires sont fermŽs !