Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Surgères. L'association l'Outil en main surgérien fait des émules

Actualités​. L'assemblée générale du vendredi 8 décembre a permis de dresser un bilan très positif de l'association surgérienne l'Outil en main. Une dizaine de structures identiques devraient voir le jour d'ici 2025 en Charente-Maritime.

Surgères. L'association l'Outil en main surgérien fait des émules
L'association l'Outil en main surgérien a été inaugurée en septembre 2022 en présence de la présidente du Département Sylvie Marcilly  - © Archives L'Hebdo 17

L'association l'Outil en main surgérien, qui initie des jeunes de 9 ans à 14 ans aux métiers manuels de l'artisanat et du patrimoine, se porte bien.

Tant du côté financier que par la présence de 36 jeunes et 40 bénévoles. À l'occasion de l'assemblée générale du 8 décembre, le président surgérien, Dominique Hiou, a rappelé que les initiations se déroulent au sein de l'atelier CyclaB, avec de vrais outils. "Elles sont guidées par des bénévoles, des gens de métier passionnés et souvent à la retraite. Les jeunes qui participent aux ateliers découvrent différents métiers tout au long de l'année. Ils réalisent des ouvrages de leurs mains."

Un projet à Aigrefeuille

Olivier Schaller, le trésorier, a indiqué que le maire d'Aigrefeuille-d'Aunis, Gilles Gay, souhaite avoir un Outil en main sur sa commune. L'association est donc à la recherche d'un local pour créer une antenne aigrefeuillaise. Le trésorier a ajouté : "On va accompagner la mairie d'Aigrefeuille-d'Aunis dans sa démarche. Et en Charente-Maritime, on a créé plusieurs associations l'Outil en main au cours de l'exercice."

Dominique Hiou est le président de l'association surgérienne  - © Archives L'Hebdo 17

L'Outil en main du Pays Rochelais, "qui a trouvé un local", existe depuis quelques années déjà. En 2023, une antenne s'est développée à Saintes, mais aussi à Saint-Fort-sur-Gironde (l'Outil en main de l'Estuaire) et à Royan.

"On devrait avoir une dizaine d'associations"

"Dans notre escarcelle, on a d'autres projets d'implantation comme Courçon, Marans, Saint-Jean-d'Angély, Tonnay-Charente... Si tout fonctionne comme on le souhaite, fin 2025, on devrait avoir une petite dizaine d'associations en Charente-Maritime."

Fort de ces prévisions, Olivier Schaller a rencontré la présidente du Département, Sylvie Marcilly. "Je voulais voir avec elle comment on peut aider les associations l'Outil en main du département. Étant présente à l'inauguration (en septembre 2022, N.D.L.R.), elle est sensible au projet."

Création d'une structure départementale

La création de nouvelles associations l'Outil en main pourrait parfaitement s'inscrire dans le plan Jeunesse porté par le Département. "Sylvie Marcilly a donc demandé qu'il y ait une structure départementale qui soit créée, de façon à n'avoir qu'un seul interlocuteur. Cette structure a été créée au mois d'octobre de cette année. J'ai eu l'honneur d'être nommé président", a expliqué Olivier Schaller. Cette organisation va donc travailler avec le Conseil départemental pour obtenir des subventions qui seront ventilées par association.

Concernant le bureau de l'association de Surgères, lors de l'élection du tiers sortant, Émilie Giraud, Dominique Hiou et Jean-Michel Jouineau ont été réélus. Même si Gaëlle Heyser, Chantal Pairault, Johann Marchet et Jean-Maurice Vanneau ont été élus au sein du conseil d'administration, l'association est toujours à la recherche de bénévoles. Que ce soit pour entrer au conseil d'administration, ou pour proposer de nouvelles activités. À noter qu'en 2023, quatre nouveaux ateliers ont été créés : tour à bois, tricot, plâtrerie, taille de pierre.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Surgères. L'association l'Outil en main surgérien fait des émules