Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Surgères : une jeune karatéka à la tête du club

Surgères et alentours. Depuis début septembre, c’est Laurie Barbeau qui a pris les rênes du Karaté club surgérien.

Surgères : une jeune karatéka à la tête du club
Laurie Barbeau (1re à droite) est la nouvelle présidente du club
[caption id="attachment_4291" align="alignnone" width="630"]Laurie Barbeau (1re à droite) est la nouvelle présidente du club Laurie Barbeau (1re à droite) est la nouvelle présidente du club[/caption]

Depuis début septembre, c’est Laurie Barbeau qui a pris les rênes du Karaté club surgérien.

Cette jeune karatéka, ceinture bleu et marron, est la nouvelle présidente du club, après le départ de Maryline Payet, « qui reste quand même membre du bureau », précise la nouvelle présidente. Elle est épaulée par Adeline Renaud, la trésorière, et Catherine Besseau, la secrétaire. Dès la rentrée, de nouveaux entraîneurs sont également venus renforcer l’équipe : Fabrice Touzeau, Emmanuel Peignelin, Jean-Jacques Baudry, Christophe Harchen, sous les ordres du référent, Laurent Chasseron.

À ce jour, le club compte une cinquantaine de licenciés qui participent à de nombreuses compétitions. « Les premières années de licence participent au Challenge Berger. À partir de la 2e année de licence, des pupilles aux vétérans, tout le monde participe à la Coupe Élite (pour les plus jeunes jusqu›aux benjamins), aux départementales, régionales, avec des qualifications pour les Championnats de France ».

Le club a sa petite “mascotte”, Enzo Blasco. Ce jeune de 9 ans a déjà obtenu une médaille d’or et une d’argent, au niveau départemental. « Il a également participé à la Coupe de rentrée, à Poitiers. Il a de nouveau ramené une médaille d’or et une d’argent ».

Les autres karatékas ont déjà remporté quelques médailles : « 2 médailles d’or, 3 d’argent et 3 de bronze, en pupilles ; 1 médaille d’or et 4 d’argent en benjamins ; 1 médaille d’or et 3 d’argent, en minimes », rapporte la secrétaire. Avant les fêtes de Noël, c’est l’époque de la vente de billets de tombola. « Nous remercions les commerçants pour les dons de lots », a souligné la présidente.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Surgères : une jeune karatéka à la tête du club