Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Tonnay-Charente. Des prélèvements vont être effectués sur les riverains de Timac Agro

Actualités​. Des prélèvements d'urine et de sang seront réalisés sur les riverains de l'usine Timac Agro, à Tonnay-Charente. Les sols qui ont déjà été testés sont pollués à plus de 90 %.

Tonnay-Charente. Des prélèvements vont être effectués sur les riverains de Timac Agro
La production ne reprendra pas à l'usine Timac Agro de Tonnay-Charente, amenée à devenir une zone de stockage -  © Archives L'Hebdo 17

Le 6 décembre dernier, plusieurs mois après l'installation de la commission de suivi de site (CSS) de l'usine Timac Agro de Tonnay-Charente, une deuxième réunion était organisée. Un rendez-vous que les riverains et l'association Pays Rochefortais Alert' (PRA') avaient coché dans leur agenda.

Gérard Garder, membre fondateur de PRA' et siégeant à la CSS dans le collège « riverains », parle "d'une avancée sérieuse" après plusieurs années d'opacité autour de l'usine appartenant au groupe Roullier et qui fait actuellement l'objet d'une restructuration et d'un plan de sauvegarde de l'emploi.

Sur prescription médicale

Première bonne nouvelle : l'Agence régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine a annoncé que plusieurs centaines de riverains allaient pouvoir se faire dépister sur prescription médicale dans le courant du premier trimestre 2024. L'objectif sera ainsi de détecter la présence de métaux lourds dans les urines et le sang.

L'ARS va aussi écrire aux médecins locaux afin d'attirer leur attention sur de potentielles contaminations au plomb, au mercure et au cadmium. Enfin, comme cela a déjà été le cas par le passé, l'instance va écrire aux riverains pour leur donner des recommandations hygiéno-diététiques.

"95 % de la surface qui a été testée est polluée"

Cette seconde réunion a également permis de connaître les résultats de l'interprétation de l'état des milieux (IEM). Les données sont sans appel : "95 % de la surface qui a été testée est polluée avec des teneurs en métaux lourds supérieures à la norme", confie Gérard Garder.

Au total, plus d'une dizaine de carottages ont été effectués au niveau de la cité des Jardins sur deux périodes et à des profondeurs différentes. "Une seule parcelle est dans les normes et une autre très fortement au-dessus", précise Gérard Garder, lui-même riverain du site industriel. L'association PRA' aimerait que des analyses soient réalisées à plus grande échelle au regard du passé industriel de la commune : "On ne sait pas ce qu'il y a sous ces pavillons. Mais visiblement, ce n'est pas très glorieux."

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Tonnay-Charente. Des prélèvements vont être effectués sur les riverains de Timac Agro