Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Éducation. L'érosion du nombre d'élèves se poursuit en Charente-Maritime

Actualités​. À la rentrée scolaire 2024, le département comptera près de 1 000 élèves de moins qu'en 2023 dans le premier et le second degré, selon les prévisions du rectorat de l'académie de Poitiers. Une érosion du nombre d'élèves qui dure depuis 10 ans.

Éducation. L'érosion du nombre d'élèves se poursuit en Charente-Maritime
Dans l'académie de Poitiers, la baisse des effectifs dans le premier degré est continue depuis 2014 - Photo d'illustration - © rawpixel.com / Sarita Rungsakorn

Vendredi 26 janvier, la rectrice de l'académie de Poitiers tenait une conférence de presse relative à la préparation de la rentrée scolaire 2024. Bénédicte Robert a ainsi évoqué "une chute importante des effectifs".

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : en dix ans, les quatre départements de l'ancienne région Poitou-Charentes ont perdu 23 873 élèves dans le premier degré. Cette diminution a tendance à s'accélérer depuis 2017 dans le second degré avec une diminution de près de 3 900 collégiens et lycéens.

"Une forte baisse démographique"

Un phénomène que Jean-Jacques Vial, secrétaire général de l'académie de Poitiers, associe à "une forte baisse de la démographie". À la rentrée de septembre prochain, les écoliers charentais-maritimes seront 45 657 (- 609), quand 43 601 élèves et étudiants sont attendus dans le second degré (-345).

"On est en train de connaître, en 2023 et 2024, les premiers effets de la baisse des effectifs dans le 1er degré", indique le secrétaire général, qui insiste sur la chute de 1 000 élèves dans les collèges. Un phénomène qui devrait perdurer "dans les cinq à six prochaines années", faute de rebond démographique ou de solde migratoire positif.

Un taux d'encadrement préservé

Ce qui n'est pas sans impact pour l'académie, étant donné que le ministère ne lève pas trop la tête de ses tableaux. "Pour cette rentrée, ça se traduit par une baisse des moyens d'enseignement mis à disposition", explique Jean-Jacques Vial. Dans le détail : -82 emplois dans le 1er degré, -75 emplois dans le 2nd degré. "Malgré ces baisses, il est important de souligner qu'on améliore le taux d'encadrement des élèves dans l'académie", indique le fonctionnaire. De fait, la diminution du nombre d'enseignants n'est pas proportionnée à la baisse des effectifs.

Par ailleurs, sur la question du harcèlement, la rectrice a indiqué le recrutement de 4 chargés de missions départementaux qui viennent renforcer l'équipe déjà en place.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Éducation. L'érosion du nombre d'élèves se poursuit en Charente-Maritime