Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Surgères : le club de hand doublement labellisé

Surgères et alentours. Le club de handball a obtenu le label “argent” pour son école d’arbitrage, et le label “or” pour l’école de hand.

Surgères : le club de hand doublement labellisé
Valentin Fontaine a reçu des cadeaux, avant son départ.
[caption id="attachment_3495" align="alignnone" width="630"]Valentin Fontaine a reçu des cadeaux, avant son départ. Valentin Fontaine a reçu des cadeaux, avant son départ.6[/caption]

Le club de handball a obtenu le label “argent” pour son école d’arbitrage, et le label “or” pour l’école de hand.

C’est ce qu’ont annoncé les coprésidents, Benoît Brulay et Mathieu Auger, lors de l’assemblée générale du club, dimanche 26 juin. C’est une très belle saison qui se termine pour le club, et surtout pour les équipes des jeunes. Les -17 ans filles joueront en Champonnat inter-régional, l’an prochain, et les -15 ans filles en Championnat régional. Tandis que les -17 ans garçons joueront probablement en Championnat régional. Ils sont en attente d’une décision de la Ligue.

« Nous pouvons être également heureux de la rentrée au Pôle espoir d’Angoulême de cinq joueuses du club, la saison prochaine. (…) L’objectif, pour l’an prochain, est de pérenniser le label “or” pour l’école de handball, et d’obtenir le label “or” pour l’école d’arbitrage ».

Un autre objectif est d’atteindre les 300 licenciés, tout en développant la pratique du handball sur le secteur d’Aigrefeuille-d’Aunis. Cette saison, le club comptait plus de 250 licences compétitives, dont presque 50 % de féminines.

La section de handball adapté est également une grande réussite. Elle a représenté le Poitou-Charentes lors de rencontres nationales du Hand-Ensemble. « Nous postulerons pour la prochaine édition qui devrait avoir lieu fin janvier 2017. Elle sera placée sous le signe du Championnat du Monde masculin qui aura lieu en France ». Les coprésidents ont annoncé qu’il n’y aurait pas de changements au niveau des volumes des créneaux d’entraînement. Mais, Marc Duchez, vice-président chargé des sports, à la CDC Aunis sud, leur a annoncé une opportunité : « La société Fountaine-Pajot, qui s’agrandit, nous donnerait un bâtiment démontable à mettre aux normes. Nous pourrions en faire une salle de gymnase ».

Il a été annoncé que Valentin Fontaine, salarié du club, part vers de nouveaux horizons, dans le sud. Il sera remplacé par Pierre David qui s’est déjà investi, à titre gracieux, cette saison. « Nous pouvons les remercier pour leur professionnalisme et leurs résultats ».

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Surgères : le club de hand doublement labellisé