Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Chirurgie de l’obésité, le long parcours pour une vie meilleure

L’hôpital de Rochefort est spécialisé dans la chirurgie de l’obésité. Mais une telle opération ne doit pas être prise à la légère : elle suppose un changement de vie qu’on ne soupçonne pas.

Chirurgie de l’obésité, le long parcours pour une vie meilleure
Claudie Blanchard et le docteur Jean-Paul Couderc accompagnent les patients dans leur parcours pré et post-opératoire
[caption id="attachment_7248" align="aligncenter" width="630"] Claudie Blanchard et le docteur Jean-Paul Couderc accompagnent les patients dans leur parcours pré et post-opératoire[/caption] L’hôpital de Rochefort est spécialisé dans la chirurgie de l’obésité. Mais une telle opération ne doit pas être prise à la légère : elle suppose un changement de vie qu’on ne soupçonne pas. En France, 15 % des adultes sont obèses. Si certains l’assument, d’autres en souffrent et tentent tout pour changer leur image : régimes, sport, médicaments… Pour ces personnes qui ont tout essayé, il existe une dernière solution : la chirurgie de l’obésité, dite bariatrique. C’est l’une des spécialités de l’hôpital de Rochefort. Au début des années 2000, le service du docteur Jean-Paul Couderc se lance et pose son premier anneau gastrique. On est en 2001 et le service fait figure de pionnier : "Il y avait beaucoup de réticences du public et du corps médical. L’adressage se faisait par le bouche-à-oreille, pas par le médecin traitant", se souvient le docteur Couderc. Aujourd’hui, le réseau bariatrique regroupe trois chirurgiens (bientôt quatre), trois diététiciennes, deux psychologues, une éducatrice en activité sportive adaptée et une secrétaire. Beaucoup de chemin a été parcouru. L’hôpital de Rochefort pratique deux types d’interventions. La sleeve gastrectomie, consiste en une réduction de l’estomac sous anesthésie générale. L’opération se pratique à travers de mini-incisions, comme pour l’appendicite. Quant au bypass, il s’agit d’une technique plus sophistiquée qui permet de retarder la digestion en jouant sur les deux premiers mètres de l’intestin grêle. Pour en savoir plus, lisez L'HEBDO daté des jeudis 21 et 28 décembre, toujours en vente sur www.epresse.fr
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Chirurgie de l’obésité, le long parcours pour une vie meilleure