Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Aytré. Le pont de Bongraine au cœur des préoccupations

Actualités​. Après un diagnostic en 2022 qui a révélé des fissures, le pont de Bongraine est surveillé de près par les services de la Ville d'Aytré.

Aytré. Le pont de Bongraine au cœur des préoccupations
Les piles du pont de Bongraine n'affichent pas un état rassurant - © Arnaud Bébien (CLP)

Les nouvelles en provenance du pont de Bongraine ne sont guère rassurantes. Le maire Tony Loisel préfère ainsi prendre les devants sur l'état du pont qui appartient totalement à la commune d'Aytré. La Ville tient à se montrer vigilante, à une période loin d'être anodine après la fermeture, le 10 novembre dernier à La Rochelle, du pont de Tasdon.

Le maire donne quelques éléments de la situation de l'ouvrage qui permet de relier les Minimes. "Il y a eu un contrôle, il y a un an, explique Tony Loisel. Une visite a été faite, des défauts commencent à apparaître, notamment des fissures sur les piles. De notre côté, nous allons le surveiller très attentivement."

Le premier magistrat aytrésien poursuit, en déroulant les enjeux liés au pont de Bongraine pour le quartier rochelais des Minimes. "Si demain, le pont de Bongraine venait à se dégrader aussi, la situation de la circulation et des accès aux Minimes viendrait à se compliquer énormément. Ce pont n'est plus adapté aux flux d'aujourd'hui. Il n'est plus assez large et ne prend pas tout le monde en compte. Il va falloir travailler sur des solutions, nous sommes en train de le faire avec La Rochelle."

Le maire d'Aytré souligne que des tentatives ont déjà eu lieu en ce sens. "Nous avions proposé de donner le terrain à La Rochelle car pour nous, ce pont est structurant. Or, côté rochelais, on trouve que ce n'est pas le cas. Il y a une vraie compétence communautaire à donner à ce pont. Nous allons avoir une discussion avec La Rochelle et nous verrons bien de quelle façon ça avancera."

Une circulation alternée route de la Mer ?

Tony Loisel compte aussi alerter une nouvelle fois sur le pont de Bongraine dans la réponse qu'il va adresser au courrier du 13 novembre du Département et de la Ville de La Rochelle, qui lui demandait la possibilité d'une circulation alternée rue des Claires et chemin du Puits Doux (l'axe de la route de la Mer) le temps de la fermeture du pont de Tasdon.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Aytré. Le pont de Bongraine au cœur des préoccupations