Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Cram-Chaban, La Laigne. La difficile adaptation des sinistrés du séisme à la vie en mobil-homes

Actualités​. L'association Habitat et Humanisme a récemment rencontré les sinistrés du séisme, locataires des mobil-homes de La Laigne et Cram-Chaban (Charente-Maritime), afin d'échanger avec eux sur leurs ressentis quelques mois après leur emménagement.

Cram-Chaban, La Laigne. La difficile adaptation des sinistrés du séisme à la vie en mobil-homes
À Cram-Chaban plusieurs mobil-homes sont encore inoccupés, mais des familles les ont déjà réservés pour les habiter pendant les travaux de leurs maisons - © Carine Fernandez

C'est dans une atmosphère plutôt tendue que la réunion a commencé mercredi 29 novembre à la salle des fêtes de Cram-Chaban. L'association bailleuse des mobil-homes installés en septembre dernier dans les deux communes pour reloger les sinistrés du séisme du 16 juin avait convié ses locataires. Les Diaconesse de Reuilly et le Secours catholique étaient présents également, tout comme des élus de Cram-Chaban, dont le maire.

Une quinzaine de sinistrés avaient fait le déplacement, tous les mobil-homes n'étant pas encore...

Il vous reste 90% de l'article à lire.

Vous devez bénéficier d'un abonnement premium pour lire l'article.

Abonnement sans engagement
Déjà abonné ? Connectez-vous
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Cram-Chaban, La Laigne. La difficile adaptation des sinistrés du séisme à la vie en mobil-homes