Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Rugby. Puilboreau et Marans affrontent les leaders de poule

La Rochelle et alentours. Le RC Puilboreau s'est imposé avec le bonus offensif face à Saint-Sébastien Basse Goulaine, consolidant sa place dans le trio de tête de Fédérale 3 avant le choc de dimanche à Parthenay. En R1, Marans accueille le leader pessacais.

Rugby. Puilboreau et Marans affrontent les leaders de poule
Puilboreau a marqué six essais face à Saint-Sébastien le 21 janvier dernier - © RC Puilboreau

Ce n'est pas un break mais c'est un joker intéressant que les Puilborains ont pris sur la concurrence en s'imposant avec le bonus offensif (41-5), le 21 janvier à domicile face aux Ligériens de Saint-Sébastien Basse Goulaine. Il n'y a pas eu photo entre les deux équipes : Puilboreau menait 22 à 0 à la pause.

Au total, les Aunisiens ont inscrit 6 essais. Avec 41 points au compteur, le RCP n'est qu'à deux points du duo de tête composé de Parthenay et Les Sables-d'Olonne. Entre ces trois équipes, la différence est d'une victoire de plus en faveur des Deux-Sévriens et des Vendéens.

Surtout, Parthenay ne compte aucune défaite : c'est dire le défi qui attend les Puilborains ce dimanche 28 janvier à l'occasion du match retour. Lors de la phase aller, Puilboreau et Parthenay s'étaient séparés sur un score de parité (21-21). Les joueurs aunisiens essaieront donc de résister à la dynamique des Deux-Sévriens.

Un gros défi pour les Marandais

En Régionale 1, c'est un défi de même calibre qui attend les Marandais ce dimanche à 15 h 30 dans leur stade Michel-Dufour face à Pessac, le leader. Lors de la dernière journée, Marans a été battu sur la pelouse de Saintes (32-7), le troisième du classement.

Les Ciel et Blanc d'Aytré, eux, n'ont pas joué comme prévu, le 21 janvier, à Libourne, chez un concurrent direct pour le maintien. La rencontre a été reportée au 4 février.

Ce dimanche, les Aytrésiens affrontent les voisins de l'île de Ré pour un match qui leur permettrait un peu plus de creuser l'écart sur la zone rouge en cas de victoire. Le coup est jouable chez des insulaires qui n'ont gagné qu'un seul match en douze rencontres.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Rugby. Puilboreau et Marans affrontent les leaders de poule