Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Livia Lancelot, ambassadrice du motoclub angérien

Actualités​. Double championne du monde de motocross, Livia Lancelot est désormais licenciée au motoclub angérien.

Livia Lancelot, ambassadrice du motoclub angérien
Livia Lancelot représentera le club angérien au Mondiaux 2017
[caption id="attachment_4701" align="alignnone" width="630"] Livia Lancelot représentera le club angérien au Mondiaux 2017[/caption]

Double championne du monde de motocross, Livia Lancelot est désormais licenciée au motoclub angérien.

Même s’il n’accueille pas cette année d’épreuve des championnats du Monde de Motocross, le Moto-Club Angérien sera bel et bien représenté par une ambassadrice de charme sur les Mondiaux 2017 puisque Livia Lancelot vient de s’affilier au club angérien. Ce n’est pas une première puisque d’autres pilotes de Grand Prix ont un jour ou l’autre porté les couleurs du club au plus haut niveau (on pense aux Américains Mike Healey et Bob Moore dans les années 90, ou plus récemment le multiple champion du Monde Yves Demaria).

Cette signature de la double championne du Monde témoigne de la forte relation qui lie les responsables du club avec l’Élite de ce sport. En s’associant avec la pilote officielle Kawasaki qui remettra son titre Mondial en jeu début mars en Indonésie, le Moto Club est présent au plus haut niveau en attendant le prochain retour d’un Mondial à Saint-Jean-d’Angély.

« Cela fait de nombreuses années que nous suivons les performances de Livia, et c’est une famille que nous apprécions beaucoup », confie Jean-Marie Boissonnot, le président du club. « Il y a quelques années alors qu’elle revenait de blessure nous l’avions invitée à participer à une épreuve régionale, en guise d’entraînement, et elle avait gagné les 3 manches… Nous avons organisé plusieurs courses du Mondial féminin où elle a toujours brillé, et à chaque fois elle a un nombre impressionnant de supporters derrière elle. Elle est en plus très féminine, et cela ne peut constituer qu’un plus pour le Moto-Cross d’autant qu’elle est hyperprofessionnelle et communique parfaitement. Les personnalités qui ont souvent l’occasion de la récompenser sur le podium l’apprécient. Comme de plus elle a intégré dans son team 114 un jeune pilote du club, le petit Axel Louis qui a été vice Champion de France cette année, son arrivée à St-Jean est logique et peut-être la verra-t-on un jour organiser des stages sur notre circuit. »

La seule fille au départ À quelques semaines maintenant du coup d’envoi de la saison 2017, Livia Lancelot se réjouit de son côté de son arrivée à St-Jean. « J’ai toujours eu une bonne relation avec toute l’équipe du club, que l’on voit souvent sur les circuits. Maintenant que j’habite dans le Sud-Ouest c’était bien pour moi d’être licenciée dans la région, et qui plus est dans un club possédant une piste de Grand Prix, dotée de toutes les facilités pour s’entraîner dans de bonnes conditions. C’est important et intéressant de travailler avec des gens motivés, et c’est ce que je retrouve à St-Jean où Axel Louis, le jeune pilote qui a intégré mon team l’an passé, est lui aussi licencié, » analyse de son côté Livia, qui va tenter cette saison de décrocher un troisième titre Mondial.

« La moto, c’est ma passion et mon métier » Et entre la première (Indonésie) et la seconde épreuve (Italie) du Mondial 2017, elle fera étape à Saint-Jean-d’Angély lors du championnat de France Élite, le 19 mars. Engagée en catégorie MX2, elle sera la seule fille au départ, au milieu d’une meute de garçons, sur sa Kawasaki fétiche dotée de la plaque #114. Sur une piste, celle du Puy-de-Poursay qu’elle apprécie énormément.

«J’y ai roulé à de nombreuses reprises », poursuit la double championne du monde qui s’est installée depuis peu dans les Landes. À bientôt 29 ans, Livia Lancelot est une sportive comblée, dotée d’un palmarès impressionnant. « Le deuxième titre mondial m’a apaisée, c’est un plus, un peu comme la cerise sur le gâteau », indique la nouvelle Angérienne. Passionnée depuis son plus jeune âge par la moto, elle ne se voit pas travailler dans un autre domaine d’activité. « La moto, c’est ma passion et mon métier », acquiesce Livia Lancelot qui s’affirme au sein de sa propre équipe : le team 114. « J’adore mon métier de pilote mais aussi mon rôle de manager dans le team mais j’ai bien d’autres projets. Je vais quand même continuer la compétition au moins pendant une saison », révèle la jeune femme, véritable ambassadrice du moto club angérien.

Philippe Brégowy

Une année de transition pour le MCA

Une fois n’est pas coutume, le motoclub angérien n’accueillera pas en 2017 d’épreuves comptant pour le championnat du monde de motocross. Mais les passionnés auront toutefois de quoi se régaler. Sont en effet annoncés pour 2017 : le championnat de France Elite, juniors et espoirs (18 et 19 mars), l’enduro des bois (le 30 avril) et -grande nouveauté- la première manche du championnat grand Ouest de pit bike (minimotos). A cela il faut ajouter la reine des courses à obstacles : la Spartan Race. Disputée par 2 300 concurrents en 2016, l’édition 2017 (qui aura lieu samedi 9 septembre) devrait connaître un succès encore plus important. Rappelons que depuis 1984, le circuit du Puy-de-Poursay a accueilli 18 épreuves du championnat du monde ainsi que deux motocross des Nations (2 000 et 2011).

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Livia Lancelot, ambassadrice du motoclub angérien